FANDOM


Hinamizama était nommé «Onigafuchi» pendant le Moyen-Age. La légende raconte que les habitants du village descendaient d'une lignée d'oni (youkai du folklore japonais, physiquement proche de l'ogre occidental mais plutôt assimilé au démon biblique).

Chaque année, les habitants d'Onigafuchi pratiquaient un rituel sanguinaire pendant le festival du Watanagashi: ils torturaient une personne, et la laissaient mourir d'une hémorragie. Puis la prêtresse du clan Furude éventrait la victime et les habitants jettaient un bout de ses intestins dans la rivière, afin de laver leurs péchés.

Les villageois étaient soumis aux régles d'Oyashiro-sama: il leur était interdit de quitter le village, et ils avaient l'obligation de supprimer chaque étranger s'approchant trop près d'Onigafuchi.