FANDOM


Maison des sonozaki
Les "Sonozaki" appartiennent aux les «trois grandes maisons" du village d'Hinamizawa. Parmi ces derniers, les Sonozaki ont probablement le plus haut rang. D'après les recherches de Miyo Takano, il était écrit dans le document 34 que le clan était à l'origine le plus faible des trois. Dans le même document, on indique également que les Sonozaki étaients désignés comme responsables des disparitions du festival Watanagashi.

La maison Sonozaki a une grande influence à l'intérieur et l'extérieur du village, et était considéré comme le chef du mouvement, le barrage d'il y a cinq ans avant le début des meurtres en série. Ils étaient également accusés de l'enlèvement du petit-fils du ministre de Tokyo. Mais personne ne pouvait vraiment le prouver.

Ils ont un très grand nombre de personnes à leur service. Ces personnes sont souvent habillées en costumes et ont des lunettes noires, et sont généralement armés avec des fusils paralysants, des armes à feu et des épées.

La famille vit dans une grande maison traditionnelle près d'une rivière, avec un jardin, un sanctuaire secret, un tunnel souterrain et d'un très profond puits pour soit disant cacher des cadavres.

Le premier enfant hérite du siège traditionnel du pouvoir dans la famille. Pour quelques raison, Oryou refusa de laisser l'héritage à sa fille Akane. Il y a des spéculations que cela est dû au mari de Akane, qui appartient aux Yakuza, une organisation mafieuse extérieure au village. Le premier enfant d'Akane sera alors à son tour chef de la famille, après le décès d'Oryou Sonozaki. Akane a par la suite deux jumeaux, Mion et Shion. La plus vieille devait être tatouée et élevée par la famille Sonozaki. Traditionnellement, le cadet devrait être tué, car les jumeaux étaient considérés comme néfastes, mais ils ont choisi de ne pas le faire. Par inadvertance, la deuxième-née, Mion, fut tatoué. Elle est en fait la deuxième-née, et devrait porter le nom de Shion.

Membres de la maisonModifier